Le port à sec

Contenu de la page : Le port à sec

Le port à sec réalisé dans l’ancienne forme de radoub longue de 125 m, large de 18 m et haute de 9 m 50 constitue une opération unique en France de valorisation et de préservation du patrimoine maritime.

Un procédé logistique innovant en milieu marin

Doté d’un procédé logistique innovant en milieu marin, le port à sec est aménagé sur 4 niveaux pour 292 bateaux à moteur mesurant jusqu’à 7,40m. Il est équipé de racks et d’un dispositif de mise à l’eau automatisé (MEPS) et est doté d’un manipulateur à bateaux, réalisé par l’entreprise normande ACG Automatisme, se déplaçant sur des rails.

Visionnez le time-lapse de la construction du port à sec

Le port à sec est aménagé sur 4 niveaux pour 292 bateaux à moteur mesurant jusqu’à 7,40 mètres.

Le port à sec permet de répondre à l’attente des plaisanciers mais aussi de libérer les espaces nécessaires dans le bassin de la plaisance (Ango) pour des voiliers et les futurs bateaux de servitude qui interviendront à toutes heures sur les parcs éoliens marins de la côte d’Albâtre.

Des investissements pour développer les activités nautiques

Le Port à sec en images

30 juillet 2015 : les premières manœuvres !

Documents en ligne

Tarif 2021 port à sec janvier 2021 PDF - 325.8 ko
Télécharger
Inscription en liste d’attente novembre 2020 PDF - 486.7 ko
Télécharger